Bannière de l'article sur la célébration de Noël 2016 du Saulchoir

Au cœur de l’église de Kain-la-tombe,

la troupe de théâtre ainsi que l’atelier Arpège et rencontres du Saulchoir ont animé la traditionnelle célébration de Noël !

NOËL 2016 – L’ouverture culturelle

C ette année, le thème choisi nous a fait voyager à travers différents pays du monde. Ce périple nous a rappelé que même si les coutumes et habitudes de chacun sont différentes, nous pouvons nous entendre et nous respecter. Voici un extrait de ce qu’ils en ont retenu….

Nous n’avons pas les mêmes idées, nous n’avons pas le même aspect physique, nous n’avons pas la même couleur de peau, nous n’avons pas la même religion…

MAIS, ensemble, nous avons donné un sens à cette belle fête de Noël qui a rassemblé élèves, enseignants et direction ce jeudi 22 décembre en l’église Notre-Dame de Kain-La-Tombe.

Cette célébration, préparée par les professeurs de religion ainsi que leurs élèves et présidée par M. l’Abbé Jean-Yves Pollet, a mis en évidence le talent des chanteurs et musiciens de l’atelier Arpège et rencontres de M. Damien Bataille et de M. Jean-Pierre Delbecke ainsi que des acteurs du groupe théâtre de Mme Isabelle Martinage.

Ils ont mis tout leur cœur pour mettre en scène et en musique le conte « Les enfants de toutes les couleurs » qui a magnifiquement illustré le thème de l’ouverture culturelle.

Quelle belle réussite et quel enthousiasme ; félicitations à toutes et tous !

Joyeux Noël !

Une célébration religieuse chantée et jouée.
Une photo de la célébration de Noël 2016 du Saulchoir dans l'église de Kain-la-Tombe - École "Les Colibris"
Une mise en scène théâtrale et originale.
Une photo de la célébration de Noël 2016 du Saulchoir dans l'église de Kain-la-Tombe - École "Les Colibris"
Une animation musicale : Arpège et rencontres.
Une photo de la célébration de Noël 2016 du Saulchoir dans l'église de Kain-la-Tombe - École "Les Colibris"

Revivez la pièce de théâtre jouée lors de cette célébration…
Un atelier théâtre du Saulchoir dirigé par Mme Martinage (professeur de cours généraux).

Les enfants de toutes les couleurs

© Un texte de Luísa Ducla Soares (Aventura das Letras Porto, Porto Editora, 2003) adapté par l’atelier théâtre de l’école “Les Colibris”

Il était une fois un garçon appelé Baptiste qui vivait dans un pays de garçons blancs et qui disait :

  • – C’est bon d’être blanc car le pain est blanc et nourrissant ; mangez mes amis ! C’est bon d’être blanc car le sucre est blanc et doux ; goûtez-le ! C’est bon d’être blanc car la neige est blanche et nous procure détente et amusement. Qui vient glisser avec moi ?

Pourtant, un jour, ce garçon eut envie de découvrir d’autres couleurs et il s’envola vers le pays des enfants jaunes.

  • – Bonjour, je m’appelle Baptiste et je viens de Belgique.
  • – Moi, c’est, Li Ming , je vis en Chine.
  • – Qu’es-tu en train de faire ?
  • – Je joue à Pokemon Go, tu ne connais pas ?
  • – Non, je peux essayer ?
  • – Oui, tiens, vas-y, Baptiste !
  • – Oh super ! J’en ai déjà attrapé un !
  • – C’est bon d’être jaune comme le soleil qui nous éclaire et nous réchauffe ainsi que le sable sur la plage et comme la paille sur laquelle est né l’enfant Jésus.
  • – Je dois partir, merci pour le jeu Li Ming ; à la prochaine !
  • – A la prochaine Baptiste !

Baptiste poursuivit son voyage et décida de s’envoler vers le pays des enfants noirs.

  • – Bonjour, je suis Baptiste et j’habite en Belgique.
  • – Moi, c’est Léo et je vis en Afrique.
  • – Tu me joues un peu de djembé, s’il te plaît ?
  • – Oui, avec plaisir, Baptiste. C’est bon d’être noir comme ma peau et mes cheveux, comme la nuit étoilée, comme le café du matin. Tiens et si je te disais ton avenir ?
  • – Ah oui, bonne idée, Léo !
  • – Donne ta tasse mon ami ! Ah, je vois que tu vas maintenant t’envoler vers le pays des enfants rouges.
  • – Vite, il faut que je décolle, alors. Merci, au revoir, à bientôt, Léo !

Au bout d’un certain temps, Baptiste atterrit dans un pays où les enfants étaient rouges.

  • – Bonjour, je me prénomme Baptiste et mon pays est la Belgique.
  • – Moi, je m’appelle Demi Lune et je vis en Amérique.
  • – Pourquoi tu te maquilles ainsi ?
  • – Parce que je me prépare à devenir un Homme. Viens, je t’emmène dans mon tipi.
  • – Pourquoi faire ?
  • – Nous allons fumer le calumet de la paix ! C’est bon d’être rouge ; rouge comme le coucher du soleil ; rouge comme les coquelicots et les coccinelles, tout comme les piments doux ou épicés. Essaie celui-ci !
  • – Oh lala ça pique !
  • – Et rouge est aussi la couleur du cœur, de l’Amour.
  • – Au revoir et merci Demi Lune , je dois poursuivre ma route.
  • – Au revoir Baptiste.

Baptiste reprit place dans son avion et s’envola vers le pays des enfants bruns.

  • – Bonjour, je suis Baptiste et je vis en Belgique.
  • – Moi, je m’appelle Naïma et j’habite au Moyen-Orient.
  • – Que prépares-tu ?
  • – Un thé, tu veux goûter ?
  • – Ah oui, bien sûr. Quelle délice ton thé, Naïma.
  • – Merci, Baptiste. C’est bon d’être brun comme ma peau ; brun comme la terre qui accueille et nourrit nos arbres, nos fleurs, nos légumes ; brun comme le chocolat. Tu en veux un morceau ?
  • – Ah oui miam, il est délicieux ! Hélas, je dois renter chez moi. Au revoir !
  • – Au revoir Baptiste et tu es le bienvenu quand tu veux !

A la fin de son voyage, quand Baptiste rentra dans son pays, son cœur était devenu multicolore et il disait :

  • – Jaune comme le soleil ; noir comme la nuit étoilée ; rouge comme le cœur ; brun comme la terre.

Il pensait souvent aux enfants qu’il avait rencontrés pendant son voyage et c’est ainsi que Baptiste apprit à ses amis blancs à dessiner des rondes d’enfants de toutes les couleurs.

Un article proposé par Mme Sylvie Vandevyvre (professeur de religion).

L’école d’enseignement secondaire spécialisé : Les ColibrisUne école pas ordinaire pour des élèves extraordinaires…

Découvrez les 110 photos de la célébration…

Ça se passe comme ça aux ColibrisDes enfants heureux et épanouis, des sourires, du bonheur, de la joie et de la bonne humeur !

Cliquez sur ces miniatures pour les agrandir 

Vous souhaitez revivre la célébration de Noël de l’année dernière ?

Retrouvez toutes les photos 2015 en cliquant sur ce lien !

Icône d'enveloppe clignotante grise Ne ratez aucune info ! Abonnez-vous aux articles publiés par l'école...

Un e-mail vous sera automatiquement envoyé à l'adresse que vous aurez mentionnée et vous garantira de ne plus rater aucun article édité par l'école. En cas de non réception immédiate, veuillez vérifier votre dossier de courriers indésirables "spams"

Aussi, n'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page pour toute question, remarque ou complément d'information ; la communication est un des axes primordiaux que développe notre école. Notez que vous avez également la possibilité de vous abonner aux commentaires d'un article en particulier afin d'être averti du suivi d'une discussion.

« L’école Les Colibris respecte la vie privée des utilisateurs de son site Internet conformément aux dispositions de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel. Vos informations resteront confidentielles. En application de la loi « Informatique et Liberté », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur les données vous concernant. Vous pourrez vous désabonner de cette liste à tout moment ».

En espérant que nos publications puissent vous intéresser, l'école "Les Colibris" vous remercie et vous donne rendez-vous très bientôt !

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Vous êtes actuellement 171 abonné(e)s.

D'autres articles à découvrir... (toute l'actualité de l'école)

Faites défiler et/ou cliquez sur ces miniatures pour les ouvrir...

3 commentaires
  1. Magnifique célébration très vivante comme d’habitude, merci à tous.

  2. Très belle célébration, Joyeuse et rythmée! Bravo à tous les acteurs pour leur justesse et leur investissement! Bravo aux encadrants pour leur implication de tous les instants!

  3. Ce fut un moment magnifique !

    Merci à tous ceux, élèves et professeurs, qui se sont impliqués dans la mise en oeuvre de cette célébration.

    Merci aussi aux parents et amis de l’école qui nous ont rejoints. Cela fait chaud au cœur.

Laisser un commentaire