Willy le clown, l’étincelle de bonheur…

Voici déjà quelques années que notre implantation “L’Etincelle” bénéficie de l’intervention de l’ASBL « Empathiclown » qui développe des projets artistiques autour du clown.

Denis Bernard, metteur en scène et clown, a créé en 2010 l’asbl Empathiclown qui accompagne des projets artistiques dans le secteur social. La qualité d’empathie du clown, sa sensibilité et son esprit joueur sont mis au service de la rencontre avec des personnes fragilisées.

Ilona 2

Comme le définissent les artistes professionnels, le clown, par sa sensibilité, sa fragilité et son ouverture sur le monde est capable d’une grande empathie.

En allant à la rencontre d’un autre également fragile, il sait se rendre complètement disponible à lui. Il se met à l’écoute de l’étincelle qui sommeille en chacun et tente de la réveiller en douceur.

Ici, le clown accueille l’adolescent autiste dans son état et ses difficultés du moment.

Il est attentif à chaque réaction qu’il perçoit : un son, un mouvement, un souffle particulier, il décale ensuite cette réaction en la transformant de manière créatrice.

Les sens sont sollicités par un échange ludique, chaque fois imprévisible et unique.

Lors de chaque rencontre, un monde imaginaire, tendre et poétique se crée dans un aller- retour entre le clown et l’adolescent.

Les élèves de « L’Étincelle » rencontrent ainsi individuellement, dans un lieu propice appelé « Snoezelen », un clown durant plus ou moins vingt minutes.

Jean-François 2 (2)

Dans les faits observés, les rencontres permettent à l’adolescent autiste de s’échapper un moment de son quotidien tout en étant psychiquement et physiquement rétabli dans une réalité « édulcorée », de reprendre possession de son corps, de son pouvoir de décision. Les liens sont possibles entre cette personne et elle-même.

L’objectif étant de réintégrer les personnes dans la vie, dans leur vie, dans l’envie, le désir de, dans leur milieu et leur entourage.

Avant les rencontres, Willy le clown, la coordinatrice pédagogique et l’éducatrice de l’école se réunissent afin de faire le point sur les états d’âme des élèves. Ce sont ces échanges qui déterminent à qui profitera le mieux cette rencontre privilégiée avec le clown. L’équipe encadrante de l’école n’assiste pas aux séances tandis que le clown respecte le désir de chaque adolescent et ne le force jamais à venir à lui. Un retour se fait à l’issue des visites et sur les questions que les responsables et l’ artiste se posent.

  • Est-ce que cela participe au bien être des élèves?
  • Quels sont les effets observés chez eux?
  • Le cadre de travail est-il bien précis ?

Une évaluation du projet est régulièrement organisée afin de l’adapter le mieux possible pour les besoins des élèves.

Icône d'enveloppe clignotante grise Ne ratez aucune info ! Abonnez-vous aux articles publiés par l'école...

Un e-mail vous sera automatiquement envoyé à l'adresse que vous aurez mentionnée et vous garantira de ne plus rater aucun article édité par l'école. En cas de non réception immédiate, veuillez vérifier votre dossier de courriers indésirables "spams"

Aussi, n'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page pour toute question, remarque ou complément d'information ; la communication est un des axes primordiaux que développe notre école. Notez que vous avez également la possibilité de vous abonner aux commentaires d'un article en particulier afin d'être averti du suivi d'une discussion.

« L’école Les Colibris respecte la vie privée des utilisateurs de son site Internet conformément aux dispositions de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel. Vos informations resteront confidentielles. En application de la loi « Informatique et Liberté », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur les données vous concernant. Vous pourrez vous désabonner de cette liste à tout moment ».

En espérant que nos publications puissent vous intéresser, l'école "Les Colibris" vous remercie et vous donne rendez-vous très bientôt !

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité.

Vous êtes actuellement 171 abonné(e)s.

15 commentaires
  1. L’intervention de “Willy le Clown” fait partie d’un collaboration introduite auprès de la Cellule Culture-Enseignement de la Fédération Wallonie- Bruxelles.

    Entrer en contact avec l’autre passe par entrer en contact avec soi-même, prendre conscience de son corps, donner et découvrir une confiance en soi et en l’autre par des jeux proposés pour se construire.
    Le retour des interventions par le Clown auprès de l’équipe éducative permet d’ouvrir l’esprit et d’observer d’autres attitudes.

    BRAVO à Catherine pour ce 1er article ! Avec des photos et un effet déroulant …

  2. J’adore l’initiative…

  3. Chapeau l’Artiste !

  4. Arrête de faire le clown Catherine ! J’ai reconnu tes chaussettes ! 😉

  5. Wouah chapeau c’est réussi Catherine.

  6. Merci pour l’article Catherine: chouettes photos et présentation artistique. Même si tu as reçu de l’aide grand bravo à toi quand même!
    Quel superbe projet ces rencontres d’élèves autistes avec le clown, pourvu qu’il se poursuivre encore longtemps.

  7. Très belle initiative et très bel article. Vive la suite !

  8. Magnifique intervention et belles relations humaines que tu as bien fait de nous faire découvrir.

  9. Bravo Catherine pour ce bel article, il est à la hauteur du travail de Willy, c’est à dire excellent 😉

Laisser un commentaire