Enseignement Secondaire Spécialisé

La célébration de Noël 2017 du Saulchoir de l’école spécialisée : Les Colibris

Une photo de la célébration de Noël 2017 du Saulchoir - Les Colibris

Au cœur de l’église de Kain-la-tombe,

la troupe de théâtre ainsi que l’atelier Arpège et rencontres du Saulchoir ont animé la traditionnelle célébration de Noël !

NOËL 2017 – La solidarité

Aquelques jours à peine de Noël, lors de la traditionnelle célébration présidée par M. l’Abbé Pollet, certains élèves de forme 2 ont interprété avec beaucoup de talent et d’émotions un conte intitulé : « le jongleur de Noël », adapté et mis en scène par leurs professeurs de religion, Mme Sylvie Vandevyvre et M. Sébastien Thielemans

Quelle belle réussite et quel enthousiasme ; félicitations à toutes et tous !

ENSEMBLE, nous avons tenté de donner un sens à cette belle fête de Noël qui a rassemblé les élèves, les enseignants et la Direction de l’école ce jeudi 21 décembre en l’église Notre-Dame de Kain-La-Tombe.

Notre jongleur, en l’occurrence Baptiste qui tenait le rôle principal, nous a plongés dans les temps anciens des troubadours et ménestrels. Grâce à ses balles magiques et lumineuses, il a réussi à illuminer la vie de ces personnes qui n’espéraient plus rien de Noël.

Face à l’exclusion, à la solitude, à la pauvreté, personne ne peut rester insensible en ce jour de Noël. Personne ne peut être abandonné, conclut Dayana la narratrice du conte.

Cette Célébration a été jalonnée de lectures et de chants magnifiquement interprétés par l’atelier « Arpège et rencontres » de M. Damien Bataille et M. Jean-Pierre Delbecke.

Joyeux Noël à toutes et à tous !

Une célébration religieuse chantée et jouée.

Une photo de la célébration de Noël 2017 du Saulchoir - Les Colibris

Une mise en scène théâtrale et originale.
Une photo de la célébration de Noël 2017 du Saulchoir - Les Colibris
Une animation musicale : Arpège et rencontres.
Une photo de la célébration de Noël 2017 du Saulchoir - Les Colibris

Revivez la saynète jouée lors de cette célébration…
Un atelier théâtre du Saulchoir dirigé par Mme Vandevyvre et M. Thielemans (professeurs de religion).

Le jongleur de Noël

“le petit jongleur de Noël” – Extrait du site enseignons.be et adapté par l’atelier théâtre de l’école “Les Colibris”

Introduction :

« Oyez ! Oyez ! Gentes dames, nobles seigneurs. Aujourd’hui pour votre bonheur, troubadours et ménestrel sont là pour vous chanter Noël. Et même si quelque maladresse vous paraît troubler la pièce, soyez sûrs que chacun d’eux s’applique et fait de son mieux. Fermez les yeux quelques instants, oubliez tous le présent, laissez nos voix vous emporter en des temps presqu’oubliés. »

Narrateur : Il était une fois, un jongleur qui voyageait de ville en ville pour partager son talent avec les autres. En échange, les habitants lui offraient un bon repas bien au chaud dans leurs maisons.
Noble : Y a pas à dire, il est bien doué !
Bûcheron : C’est qu’il se débrouille bien, ce jongleur !
Narrateur : Déjà la nuit fit son apparition.
Fermier : Il se fait tard ! Viens, la nuit est froide ce soir. Tu dormiras à l’écurie.
Jongleur : Merci beaucoup, M’sieur.

Scène 1

Narrateur : Le lendemain, à la veille de Noël, tous semblaient préoccupés : par leurs achats, leurs cadeaux et leurs repas. Personne ne se souciait du talentueux jongleur.
Noble : Vite, le cordonnier va bientôt fermer !
Bûcheron : Ecartez-vous, ce sapin pèse une tonne !
Cuisiniers : Pousse-toi de là, on a besoin de place ! Va jouer ailleurs ! Arrête de nous gêner avec tes pitreries. On travaille nous !

Scène 2

Narrateur : Ce jour-là, personne n’hébergea le jongleur. Il marcha seul dans la nuit et contempla les étoiles. De temps en temps pour se donner du courage, il sortait ses balles de son manteau. Celles-ci étaient magiques. Elles étaient capables de produire de la lumière et de la chaleur. C’était son bien le plus précieux. Tout à coup, un bruit sur le bord de la route attira son attention. A sa grande surprise, il découvrit une jeune femme apparemment mal en point.
Musicienne : N’aie pas peur ! Je suis blessée, je ne te ferai pas de mal. Je suis musicienne. Je joue de ville en ville. Malheureusement, je me suis blessée à la main et je ne peux plus jouer pour le moment. Ecoute ! Comment vais-je faire pour gagner mon pain ?
Jongleur : Je ne peux malheureusement pas t’aider. Toutefois, accepte cette balle. Elle t’aidera à te sentir moins seul.
Musicien : Oh, merci beaucoup !

Scène 3

Narrateur : Après avoir salué la musicienne, le jongleur continua son chemin jusqu’à ce qu’il fut bloqué par une charrette. Il s’avança prudemment et finit par distinguer la silhouette d’un commerçant. En s’approchant encore un peu, il vit qu’une roue était cassée.
Commerçant : Hé, toi là-bas ! Viens par ici !
Jongleur : Que vous est-il arrivé ?
Commerçant : J’ai roulé bêtement dans un trou et ma roue s’est cassée. Peux-tu m’indiquer le prochain relais ?
Jongleur : Désolé, je ne suis pas de la région. Mais, prends cette balle. Sa lumière te guidera dans l’obscurité.

Scène 4

Narrateur : Le jongleur le regarda s’éloigner un moment. Puis, tout en continuant son chemin, il se disait :
Jongleur : Je n’aurais pas dû lui donner cette balle, maintenant, il ne m’en reste plus qu’une, je ne vais plus pouvoir jongler, et comment vais-je gagner ma vie si je ne peux plus jongler ?
Narrateur : Il en était là de ses réflexions lorsqu’un mouvement dans les rochers près de la route attira son attention. Un homme se tenait là et il pleurait. Il pleurait même tellement fort qu’il n’entendit pas le jongleur approcher. ( le brigand sort un grand couteau)
Jongleur : Pourquoi pleures-tu ainsi ?
Brigand : N’aie pas peur, petit. Approche, je suis malheureux, je ne te ferai pas de mal.
Jongleur : Mais qui es-tu ? Est-ce que tu es un brigand ?
Brigand : J’ai été brigand, mais les gens du village l’ont appris et ils m’ont chassé. Du coup, je ne peux plus rentrer chez moi, ni voir ma femme et mes enfants.
Narrateur : Et le brigand se remit à pleurer de plus belle. Le jongleur ne savait pas trop quoi faire mais il avait pitié de cet homme si désespéré. Il sortit alors sa dernière balle et la tendit au brigand. Celui-ci la contempla un instant sans comprendre.
Jongleur : Tiens, c’est pour toi. C’est une balle magique. Elle ne te rendra pas ta famille mais elle te donnera un peu de lumière.
Brigand : Vrai ? C’est pour moi ? Oh ! Merci, merci ! Tu es la personne la plus gentille que j’ai rencontrée. Merci, merci !
Narrateur : Et le brigand se remit à pleurer, mais de joie cette fois. Le jongleur, sentant que l’autre pourrait continuer ainsi jusqu’au matin, en profita pour s’éclipser discrètement. Une fois sur la route, il se remit à penser :
Jongleur : Je suis bien bête maintenant. Je n’ai plus de balle du tout, et je n’y vois plus rien.

Scène 5

Narrateur : Perdu, seul dans la nuit, le jongleur eut l’impression de tourner en rond. Soudain, il entendit des cloches sonner. Ses craintes se vérifièrent. Il était revenu à Tournay. Arrivé en ville, il comprit très vite que ce tumulte annonçait Noël. Pourtant, ce n’était pas comme d’habitude.
Mais, une maison attira son attention : c’était la seule plongée dans l’obscurité, il n’y avait aucun bruit hormis les pleurs d’une vieille dame.
Jongleur : Bonsoir, pourquoi pleures-tu en ce soir de Noël ?
Femme : Mon Noël est gâché ! Mes enfants ne viendront pas ce soir, je vais être seule et en plus mon repas est brûlé !
Jongleur : C’est bien triste mais je ne peux malheureusement pas t’aider.
D’habitude, je rends la vie des gens un petit plus gaie avec mes balles lumineuses mais je n’en ai plus à t’offrir.
Femme : Oh, ce n’est rien ! Viens te réchauffer près du feu.
Narrateur : L’histoire ne s’arrêta pas là car en ce jour particulier, personne ne peut être abandonné.
En effet, le bûcheron, les cuisiniers, la joueuse de flûte, le brigand, le commerçant, les nobles et le fermier poussèrent aussi la porte de la maison et s’installèrent pour fêter Noël ensemble. Chacun apportant un peu de lumière et de chaleur. (différents acteurs entrent en scène : le bûcheron apporte le sapin, les cuistots avec un bon repas. La musicienne, le brigand et le commerçant apportent leur balle lumineuse. Les nobles et le fermier apportent une bougie) Ils rient en chœur « Joyeux Noël ».

FIN

Un article proposé par Mme Sylvie Vandevyvre (professeur de religion).

L’école d’enseignement secondaire spécialisé : Les ColibrisUne école pas ordinaire pour des élèves extraordinaires…

Découvrez les 110 photos de cette célébration…

Ça se passe comme ça aux ColibrisDes enfants heureux et épanouis, des sourires, du bonheur, de la joie et de la bonne humeur !

Cliquez sur ces miniatures pour les agrandir 

chevron-right chevron-left

Vous souhaitez revivre la célébration de Noël des années précédentes ?

Retrouvez toutes les photos 2015 en cliquant sur ce lien !

Retrouvez toutes les photos 2016 en cliquant sur ce lien !

Icône d'enveloppe clignotante grise Ne ratez aucune info ! Abonnez-vous aux articles publiés par l'école...

Un e-mail vous sera automatiquement envoyé à l'adresse que vous aurez mentionnée et vous garantira de ne plus rater aucun article édité par l'école. En cas de non réception immédiate, veuillez vérifier votre dossier de courriers indésirables "spams"

Aussi, n'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page pour toute question, remarque ou complément d'information ; la communication est un des axes primordiaux que développe notre école. Notez que vous avez également la possibilité de vous abonner aux commentaires d'un article en particulier afin d'être averti du suivi d'une discussion.

« L’école Les Colibris respecte la vie privée des utilisateurs de son site Internet conformément aux dispositions de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l’égard des traitements de données à caractère personnel. Vos informations resteront confidentielles. En application de la loi « Informatique et Liberté », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition sur les données vous concernant. Vous pourrez vous désabonner de cette liste à tout moment ».

En espérant que nos publications puissent vous intéresser, l'école "Les Colibris" vous remercie et vous donne rendez-vous très bientôt !

Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner aux nouvelles publications de ce site et recevoir une notification à chaque nouvel article.

Rejoignez les 126 autres abonnés

D'autres articles à découvrir... (toute l'actualité de l'école)

Faites défiler et/ou cliquez sur ces miniatures pour les ouvrir...

6 commentaires
  1. C’était une superbe messe, j’ai adoré. Je suis vraiment contente pour avoir participé avec l’atelier musique et les professeurs de religion. Merci pour cette belle matinée.

  2. Très belle retransmission comme toujours “AU TOP” Bravo à tous “Joyeux Noël”

  3. Magnifique cérémonie dans un bel esprit de Noël.Félicitations à l’équipe éducative pour leur dévouement.

  4. Bravo à tous, élèves et enseignants, vous qui avez rendu cette célébration inoubliable.
    Un MERCI particulier à Mr L’Abbé Pollet, il nous fait l’honneur de répondre “Présent” depuis de nombreuses années.
    Un grand coup de chapeau à Mme Sylvie Vandevyvre, Mr Damien Bataille, Mr Jean-Pierre Delbecke et Mr Sébastien Thielemans.

    Nous pouvons aussi saluer la présence d’anciens élèves, de parents, de membres du Pouvoir Organisateur et du Conseil de Participation de l’école et d’amis fidèles de l’école.

Laisser un commentaire

> Inscription d’élève

  • Le service social
    56, rue du Saulchoir
    B-7540 Kain | Belgique
    Tél. : +32 (0) 69 222733

> Espace – Membres

> Administration

> Contactez-nous

libero risus. nec in amet, consequat. id, id